Jean Balle t'emmène te faire dépister

Jean Balle t'emmène te faire dépister

On a bien rigolé ensemble depuis un mois mais il est temps d’en arriver aux choses sérieuses.  Entre 30 000 et 50 000 personnes en France sont séropositives sans le savoir, il est d’autant plus nécessaire de réaliser systématiquement des tests entre 15 et 70 ans. Et toi ? Ça remonte à quand ton dernier test ?

Toulouse est la 4ème ville de France en nombre de séropositifs, cela peut s’expliquer notamment par le fait que ce soit la 4ème ville de France au niveau population. Cette même population est jeune et festive, souvent arrosée, ce qui favorise les rapports non protégés. On ne le dira jamais assez, la seule protection efficace contre le SIDA c’est le PRÉSERVATIF. Un bout de plastique sur le… bout… peut changer une vie et nous sommes tous concernés.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il faut compter 6 semaines après la relation à risque pour que les anticorps révélant la présence du virus soit détectable dans le sang. Il ne faut pas non plus repousser l’échéance à chaque rapport non protégé et la meilleure solution reste le dépistage. Heureusement nous sommes en France et le dépistage est soit complètement gratuit soit remboursé par la sécurité sociale. Et non, le virus ne concerne pas seulement les homosexuels et les usagers de drogue (de toute façon on l’est tous un petit peu).  Jean Balle te facilite la tâche et te livre ses conseils pour déjouer ce virus sournois.

Venons-en au fait, où se faire dépister à Toulouse ?

-          1 : Dans n’importe quel laboratoire d’analyse médical

Prenez un rendez-vous avec un médecin généraliste tout d’abord, ce dernier est habilité à vous donner une ordonnance. Cette ordonnance est à apporter au laboratoire qui transmettra les résultats à votre médecin, qui vous les transmettra.  En passant par un médecin et donc, avec une ordonnance, le test est intégralement remboursé par la sécurité sociale !

-          2 : Le  CeGIDD (Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic)

Si vous préférez éviter le généraliste et le laboratoire, il existe une solution toute simple, le CeGIDD. Vous le connaissez sûrement sous la dénomination CDAG, Centre de dépistage anonyme et gratuit, rebaptisé CeGIDD en 2016. Et oui, c'est long, moins sexy mais heureusement pour nous ils remplissent toujours la même mission.

Sans ordonnance et gratuit, sans avance de frais, le CeGIDD vous transmettra vos résultats après une semaine. A Toulouse, vous le retrouverez à Saint Cyprien au niveau de l’Hôpital La Grave. C’est rapide et efficace, anonyme et gratuit, Jean Balle valide !

Le CeGIDD est installé à la Cité de la Santé au 20-24 rue du Pont Saint Pierre, 31052 Toulouse.
Pour les horaires :

Ø     sans rendez-vous du lundi au jeudi de 9h à 12 h et le vendredi de 9 h à 13h
(attention arrêt des inscriptions avant en fonction de l'affluence)
 

Ø     sur rendez-vous du lundi au jeudi de 13h30 à 17h15, le lundi soir de 18h à 21h.
 Téléphone : 05 61 77 78 88


Pour comprendre un peu plus le résultat de ce test, nous vous invitions à voir l'article de Sida Info Services.

-          3 : La journée mondiale de la lutte contre le SIDA

Le premier décembre c’est la journée mondiale de la lutte contre le SIDA. Chaque année, des camions sont installés à Toulouse où des équipes médicales peuvent vous faire passer un test dit « rapide ». Ce sont des bénévoles de l’association AIDES, habilités à pratiquer ce test. Comment ça se passe ?

   

    1) Le bénévole échange avec vous par rapport à vos attentes et vous explique le fonctionnement et déroulement du test.

     2) Le bénévole prélève une goutte de sang au bout de votre petit doigt

     3) Le test est réalisé en quelques minutes à peine

    4) Le bénévole vous donne directement le résultat, à l’oral ou par écrit suivant votre convenance.

Pensez-y le premier décembre, vous reconnaitrez facilement les petits camions de l’association AIDES, c’est rapide et efficace !

4 – L’option de l’auto-test

Depuis septembre 2015, des tests à réaliser soi-même à la maison sont disponibles en pharmacie ! Ils sont délivrés sans ordonnance et même si t’es mineur-e, la seule contrainte est son prix : entre 25 et 30 balles le test, utilisable une seule fois (et pour une seule personne évidemment).

Leur fiabilité est de 99% mais en cas de positif, un deuxième test en CeGIDD sera à effectuer.

Ce test est assez simple à utiliser puisqu’il consiste à désinfecter son doigt avec une lingette fournie, piquer le bout de son doigt avec une aiguille fournie afin de récolter une goutte de sang qui sera plongée dans un liquide révélateur. Ce dernier vous donnera la réponse à toutes vos questions en moins de 15 minutes !

Si vous craignez de vous y prendre mal, Sida Info Service vous fourni des vidéos explicatives simples qui répondront à toutes vos interrogations.

N’oubliez pas, la meilleure protection reste la prévention !

Jean Balle approuve l'autotest, Sida Info Service vous l'explique

Retour à l'accueil