Balle sans clope

Balle sans clope

Fumer ça coute à balle cher, avec les temps qui courent, il fait bon d’arrêter !

Jean Balle t’as parlé des endroits où acheter tes clopes en soirée récemment, mais la meilleure solution avec le tabac c’est d’arrêter. C’est pas donné à tout le monde je sais, c’est une épreuve quotidienne surtout pour les étudiants ! Stress, soirées, habitude et manque de temps, la clope t’envahit, te ruine et te nique les poumons doucement mais surement.

Alors bien sur l’arrêt définitif et spontané c’est la meilleure solution, mais on a décidé de te parler d’une alternative, un concentré de sorcellerie et de technologie : La clope électronique.

La team Jean Balle a testé et ça marche. On ne fait pas la promotion du tabagisme ou du vapotisme ici, on va juste vous évoquer une alternative qui peut faire économiser des gros sous (en s’appuyant sur des calculs complètement indicatifs).

Alors poto, c’est quoi la clope électronique (ou élec’ pour les plus ghetto) ?

Alors c’est un appareil électronique reproduisant l’action de fumer. C’est une boite ou un tube en métal composé d’une batterie, de bordel électronique et d’un cleromisateur, petit réceptacle dans lequel tu déposes le liquide et où la résistance chauffant le tout est située. Ainsi, le liquide est vaporisé (et non brulé) et est diffusé par un embout dans lequel t’aspire la vapeur.

Bon c’est pas un médicament et ça implique de la nicotine donc c’est quand même addictif, dans une autre mesure que le tabac et avec bien moins de dangers pour la santé.

En moyenne 95% moins nocive pour la santé que la cigarette (d’après un rapport de l’OMS de 2014), elle a l’avantage d’offrir une palette de gout assez intéressante qui change radicalement de la cigarette tradi. On commence souvent avec un gout de tabac pour se rappeler les bonnes vieilles clopasses, puis on se voit tenter par d’autres gouts, du caramel, de la menthe, des fruits et des céréales, il existe une variété impressionnante de gouts pour liquide à cigarette. Personnellement je craque sur les « custards », soit des liquides « gourmands » sucrés sur une base de vanille.

Bon maintenant parlons gros SOUS.

Parce que t’as claqué 20 balles lors de ton dernier balle-athon, il te reste de quoi investir un peu au début du mois.

On va prendre l’exemple de Jacques, ce bon grand gaillard fume un paquet de roulés en 3 jours, dégomme un paquet de feuilles et un paquet de filtres en une semaine :

  • A 7,5 balles le paquet de tabac
  • A 2 euros le paquet de filtres
  • A 1,2 euros le paquet de feuilles

Ce bon Jacquot fume entre 18 et 20 balles de clopes par semaine, soit 80 par mois ! 80 BALLES ! Ça fait 960 par an ! C’est le prix d’un voyage all inclusive à Punta Cana en République Dominicaine de 9 jours bordel

Bon disons que Jacquot arrête du jour au lendemain et se lance dans la clope électronique :

  • Il achète sa clope 30 balles pour un modèle de base (le double pour un modèle plus avancé)
  • Il achète son liquide gout tabac de 15 ml à 12 mg de nicotine (vous avez le choix entre 3, 6, 12 et 18) pour 15 euros
  • Il achète 1 résistance en plus de celle fournie (c’est le seul consommable avec le liquide) pour 2,4 balles

Jacquot a investi 47,4 balles ! Waah ça t’as l’air cher vu comme ça ? Un peu, mais tu vas voir c’est très vite amorti, en fait en un mois c’est déjà amorti. Vu que c’est un gros fumeur, il dégomme son flacon de liquide (15ml) en deux semaines (c’est complètement indicatif, d’une personne à l’autre ça peut être plus ou moins).

En 1 mois, il dépense 62,4 euros, la bonne nouvelle c’est que c’est déjà moins que les 80 balles du tabac à rouler.

Le mois d’après il va claquer que 34 euros, c’est 60% moins cher !  Et le pire c’est que c’est possible d’arrêter complètement la cigarette avec ce truc, la nicotine fait son effet sur le cerveau et on apprécie de plus en plus les gouts, le but du jeu c’est de ne plus fumer du tout de cigarettes.

Le meilleur dans l’histoire ? Tu peux encore baisser tes couts ! Il est possible de faire toi-même tes liquides, c’est assez facile (t’as besoin de liquide, arôme et d’une seringue).

En gros t’as une « base de liquide » (tu décides de la quantité de nicotine), ça coute à peu près 5 euros les 110 ml. Ensuite t’achète tes arômes, 3,4 balles les 10 ml en moyenne. On compte 20% d’arômes pour 80% de base au maximum.

Ça va donc te couter 11,4 euros pour 130 ml de liquide tu te rends compte ? Pour ce bon Jacques, ça lui fera un peu plus de 4 mois avec son rythme pour 12 balles. Tu vas pouvoir partir à Punta Cana cette année !

En résumé, c’est pas cher, c’est moins dangereux que la clope, tu peux choisir et donc baisser ta dose de nicotine.

Les points négatifs c’est que tu dois quand même faire attention à avoir de la batterie et de liquide, sans parler des petits soucis technique du débutant. Et oublie pas, le but c’est de descendre ta consommation de nicotine.

Vapote in peace

Retour à l'accueil